vendredi 5 juin 2015

Les Imaginales 2015 ~ Jour 1

Aaaaaaaah, les Imaginales… C'était il y a déjà presque une semaine, et je suis toujours sur mon petit nuage, la tête à Épinal, forcée bien malgré moi à côtoyer cette triste et révoltante réalité parisienne qui me poursuit comme un petit nuage orageux au-dessus de ma tête.

L'année dernière, j'avais fait mon « baptême imaginalesque » : c'était la première fois que je m'y rendais et je suis tombée sous le charme de ce festival intimiste, bien plus petit que je l'imaginais, mais bien plus chaleureux aussi. Cette année, je l'attendais donc de pied ferme, avec dans l'idée de pouvoir y passer plus qu'une maigre journée, car c'était ZE rendez-vous que je ne voulais louper sous aucun prétexte.
J'ai cru pendant un moment que je ne pourrais finalement pas m'y rendre, la SNCF ayant décidé de nous racketter honteusement, mais quand Sia est venue sur son blanc destrier pour me proposer de partager sa paillasse pour la nuit, c'était un peu en mode « Aaaaaaaléuïa ! » dans ma tête. Alors, je profite de cette occasion pour baiser les pieds de Sia en place publique, parce que c'est grâce à elle que j'ai pu vivre ce week-end magique. Merci, Sia. Je te dédie ce compte-rendu un peu zinzin. ♥

L'affiche de l'édition 2015 par Grégory Delaunay...
Bien moins belle que celles des deux précédentes années à mes yeux.
Du coup, des choses, j'en ai à vous raconter ! Des trucs mignons, des anecdotes rigolotes, et des instants de gloire personnelle sans précédents. Alors, préparez-vous les enfants (ou fuyez pendant qu'il est encore temps) parce que ça va être dantesque ! La bonne nouvelle, c'est que je pense à votre santé mentale et que je vais scinder cette tartine géante en deux. Comme ça, ce sera moins dur, psychologiquement, pour vous. Et vous aurez le temps d'aller boire un verre d'eau ou de faire pipi entre les deux articles. Mais vous aimez mes comptes-rendus fleuves, pas vrai ? (L'autopersuasion, ça marche de temps en temps.)


Samedi 30 mai 2015.

C'est absolument préparée comme un pied que je me jette dans le TGV à Paris de bon matin. Je n'ai rien lu de ma PAL Imaginales, j'ai vaguement zieuté le programme du week-end sur le site du festival la veille au soir, préparé mon sac à la dernière minute, pris un seul bouquin à faire dédicacer… Bref, c'est pas très sérieux tout ça. Mais on va dire que c'est spontané. Avec trois heures de train devant moi, j'ouvre un nouveau livre, Ce qui nous lie de Samantha Bailly, que j'avais déjà fait dédicacer à Montreuil.
Trois heures et une centaine de pages plus tard, je quitte Alice et sa toile de liens pour débouler comme une furie à Épinal, où je retrouve Sia qui est venue chercher son petit poussin à la gare (merci ♥, c'était vraiment chou). Nos ventres crient famine, et à peine arrivées au parc, je salue Asuna, notre camarade de chambre et conductrice, et nous nous jetons sur la bouffe. Alors que nous nous goinfrons joyeusement, nous voyons Cindy Van Wilder déambuler non loin de là, et nous la hélons avec amour. Première auteure avec qui on papote, ça commence merveilleusement bien !

La Bulle du livre ; à l'intérieur ; et Magic Mirrors 1.
Ensuite, les choses sérieuses commencent. Entrons dans la Bulle du livre (ou l'antre de la tentation ultime… ou le lieu de l'humiliation publique constante, mais c'est une autre histoire). Punaise, la file de Robin Hobb bloque déjà le passage ! On navigue tant bien que mal, croise Jean-Sébastien Guillermou, autre chouchou que j'attendais avec impatience de rencontrer et on prend rendez-vous un peu plus tard pour un gribouillis.
Je retrouve Caladhiel à la buvette, magnifique avec ses bijoux elfiques et sa robe noire rehaussée d'or, et quel amour ! Elle doit savoir que je suis un ventre sur pattes, car elle m'offre des chocolats belges (gnihihihi). Merci Caladhiel, c'était tellement mignon (et bon) ! ♥ Là-dessus, je hèle Agnès Marot qui passe non loin de nous, et nous papotons avant que Caladhiel ne demande une dédicace sauvage.

Avec Jean-Sébastien Guillermou !
Puis, direction le Monde-Fleur avec les Pirates de l'Escroc-Griffe, mais hélas pour moi, Jean-Sébastien a eu un succès fou et a vendu tous ses exemplaires. Je bave jalousement sur l'exemplaire de Sia, et je me fais dédicacer une très belle carte postale pour compenser. Ce Jean-Sébastien est décidément adorable et c'est un grand moment d'émotion !
Une petite photo plus tard et les problèmes capillaires ayant déjà commencé (oui, parce que sur TOUTES les photos, mes cheveux ont décidé de faire la révolution. La faute à ce vent vosgien anti-L'Oréal), on va rejoindre cette fois les Outrepasseurs, où on papote un peu plus longtemps avec Cindy. Un amour ! Chaque rencontre avec elle est un petit soleil. Et j'aime tellement son rire, héhéhé (pour une fois que quelqu'un rit encore plus fort que moi).

Avec Cindy Van Wilder !
Je passe peu après devant Mélanie Fazi, mais je suis toute déçue d'apprendre que Le Jardin des Silences est épuisé sur le stand. Ensuite, ça commence un peu à devenir flou dans mon esprit, je ne sais plus trop dans quel ordre les choses sont arrivées, donc ce sera un peu en mode joyeux bordel. Sachez pourtant que je n'avais pas encore bu d'Ice Tea. Bref. Je me souviens juste que j'ai zieuté tout l'après-midi la place de Mathieu Rivero (ma mission numéro 1), mais qu'il est resté bien caché. (Le pauvre, je le comprends.)

Samantha Bailly
Je fais ensuite un crochet par Samantha Bailly, nous avons un peu parlé de Ce qui nous lie que j'avais commencé quelques heures plus tôt, et je lui ai pris Nos âmes jumelles, qui me tentait du diable et qui a été encensé par les copines. Samantha me donne sa carte, et je lui tends la mienne en échange et là, MIRACLE, Johanne de Livresse des mots passe à côté à ce moment et me repère, et voilà qu'on commence à papoter. Un autre tour de la Bulle, ensuite, en essayant de se frayer un chemin entre la foule pour Robin Hobb, et celle pour Gabriel Katz et compagnie. Quelque part par-là, je tombe sur Allison, qui me fait l'honneur d'un câlinouuuu ! Je suis tellement heureuse de rencontrer cette zinzin de l'espace et son homme tout mignon !

L'air de rien, l'heure tourne, et c'est l'heure de la conférence « Rois et royaumes : héritiers et rebelles », avec Pierre Pevel, Nabil Ouali, Ugo Bellagamba, Régis Goddyn, Pierre Grimbert. Si Sia prend des notes comme une foldingue, je dois avouer que la conversation finit par me perdre (surtout quand le « déterminisme historique » est invoqué), et je regrette que les questions portent à chaque fois sur un auteur et son univers, au lieu d'élargir un peu la chose et entremêler les univers.

Conférence sur les « Mondes inquiétants »
Je vous avoue que mon esprit a gentiment divagué, et déjà fatiguée, je décide de rester pour la conférence suivante, « Mondes inquiétants : une science-fiction qui interpelle » avec Jérôme Bezançon, Laurent Cordonnier, Victor Dixen (habillé comme un cosmonaute) et Raphaël Granier de Cassagnac, que je n'avais pas prévue de suivre mais qui s'est révélée passionnante. Franchement, je regrette de ne pas avoir pris de notes, pour le coup, parce qu'ils ont dit des tas de trucs intelligents, et ça m'a donné particulièrement envie de découvrir les romans de Raphaël Granier de Cassagnac. Peut-être que je succomberai l'année prochaine.

Horde de blogueuses en action. Photo par Johanne.
À la fin de cette étonnante conférence, voilà qu'il est déjà 18 heures, alors direction le kiosque pour une rencontre entre blogueuses ! J'y retrouve bien sûr Caladhiel et Johanne, mais j'y rencontre également Supy, sur laquelle je saute parce qu'elle m'a concocté de ses mains un badge à l'effigie du blog qui est juste canonissime et que c'est adorable, mais aussi Christel de La tête dans les livres, et même si elle n'a pas arrêté de se moquer de moi et de me prendre en photo sous mon angle le plus avantageux, je l'ai adorée cette nana, elle est vraiment tordante.

Arpenteuuuurs !
L'heure continue de tourner, et à 19 heures, nous avons rendez-vous avec les Arpenteurs de La Dernière Terre de Magali Villeneuve et Alexandre Dainche ! On retrouve quelques-uns d'entre eux sur le parking, et surtout, Alexandre Dainche, qui m'étouffe sous son étreinte ! Quel moment d'émotion ! Plus adorable, ce n'est pas possible, et je suis incroyablement touchée par sa reconnaissance (alors que j'ai pas fait grand-chose, en comparaison de lui et de Magali). Une fois tout le monde réuni et après un petit détour par l'hôtel, nous voilà sur la route pour la soirée Arpenteurs. Nous passons devant un rebouteux. Et c'est un grand moment (surtout pour Asuna). Puis, après moult détours, nous arrivons à la salle. Et là, c'est le drame. Je révèle ma vraie nature. Ou plutôt, l'Ice Tea s'en charge pour moi. Le traître. Je persiste à dire qu'il était drogué, parce que ce n'est pas possible. Je me jette comme une morfale sur la bouffe parce que je n'ai rien bouffé depuis le midi, engloutis les pizzas et les quiches comme un aspirateur, et l'Ice Tea fait le reste. Les filles pensaient que j'étais douce et calme ? Voilà ma réputation ruinée en une soirée ! Et le fait que je sois persécutée toute la soirée par un bouchon meurtrier lancé avec une habileté étonnante par une certaine Marseillaise n'a pas arrangé les choses. Pauvre de moi.

Soirée riche en Ice Tea ; avec Caladhiel !
Bref, la soirée est géniale et passe bien trop vite. Nous qui nous étions dit : « On rentrera pas à minuit, hein ? », voilà qu'on repasse devant notre rebouteux éclairé façon Las Vegas après l'heure de Cendrillon…


Et voilà pour cette première journée de folie ! Et là, vous vous dites : « Quoi ? Tout ça, c'était qu'une journée ?! » Eh oui, une autre tartine vous attend pour la journée du dimanche, héhéhé. Mais vous en faites pas, le plus croustillant arrive. ☺︎

26 commentaires:

  1. Oh quel bonheur de se replonger dans ces beaux moments grâce à tes mots !! J'ai hâte de lire le croustillant mouahahaha !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens donc, ça ne m'étonne pas pour le croustillant... ^^ Néhéhé, bande de coquines que vous êtes ! C'était tellement chouette ces moments avec vous, et je suis super contente d'avoir pu enfin te rencontrer !

      Supprimer
  2. Je trouve que ça aurait pu être capillairement pire, quand même !
    Je suis désolée pour les attaques répétées de bouchons sauvages, d'ailleurs, je n'explique pas cette attraction pour ta têteuh :p
    Super compte rendu, qui m'a fait rire et sourire en me rappelant de bons momeeeents <3 à très vite pour la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai. Mais cet épi n'a cessé de me narguer comme un petit troufion insubordonné. Hahaha, c'est comme les bouchons peuvent être dangereux, hein ? J'en conclus que ma tête doit contenir de l'alcool pour les attirer autant. C'était donc la faute de l'Ice Tea.
      Contente que le compte-rendu te plaise, j'espère que ce n'est pas trop ennuyeux !

      Supprimer
  3. Quel plaisir de te lire et replonger dans l'ambiance pour quelques instants!!!! Merci pour tes gentils compliments, ça me touche tellement!!! J'ai adoré partager mon baptême imaginalesque en ta compagnie et me réjouis de te revoir très vite! Quoi qu'il en soit, tu sais que tu es la bienvenue à Bruxelles quand tu veux!
    Et alors euh... miam miam miam, vivement les moments croustillants ;)
    Gros bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mooooh, tu es un chou ! <3 Tu peux pas savoir à quel point ça m'a fait chaud au coeur de te rencontrer enfin, tu es tellement adorable et pleine d'attentions ! Un amour d'elfe :D J'ai hâte de te revoir, j'espère qu'on aura pas à attendre trop longtemps !
      Plein de bisouuuus !

      Supprimer
  4. Quel plaisir de se replonger dans ce monde enchanté pour quelques lignes. C'est fou comme la vie paraît fade après ça...
    Tellement déçue de ne pas t'avoir vu avant le meet up. Mais après, waoh quoi ! Tu es déjanté et je t'aimeeeee <3. La prochaine fois, c'est un sac en toile que j'essaie de te ramener ;).
    Mémorable soirée ! Je ne verrais plus l'Ice Tea de la même façon. En fait, je n'ose même pas ouvrir la bouteille que j'ai chez moi alors qu'on crève de chaud XD.
    J'ai hâte de lire ton.compte-rendu du dimanche, il risque d'être palpitant. Tu vas encore faire une demande en mariage ?? =P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la vie paraît même bien naze après les Imaginales... Je n'arrive pas à me remettre dans le bain, après ça.
      Héhéhé, moi, déjantée ? Roh t'exagères ! :p Ah mais je t'adoooore aussi, t'es tellement mignonne et drôle ! Un vrai p'tit amour de dragon ! (Ooooh, un sac en toile, je n'osais pas en rêver, mais là, je suis joiiiiiie ! *_*)
      Hahaha, tu fais bien de craindre l'Ice Tea, le breuvage du diable (ou de la honte...) ! Pour le mariage, je ne vois pas du touuut de quoi tu parles. 0:)

      Supprimer
  5. C'est super chouette de découvrir ce salon avec toii, avec toutes ces belles photos :)
    T'as du vraiment passer un super moment^^
    Haha... Je penserai à toii quand je boirai de l'Ice Tea x') (Et vu que j'en bois assez souvent :D)
    Bisousss et j'espère pouvoir te rencontrer un jour à un salon =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie d'avoir pu te faire vivre un petit bout des Imaginales avec moi, Léna ! :) C'était vraiment super chouette, et j'espère pouvoir te rencontrer à un salon bientôt !

      Supprimer
  6. C'est génial d'avoir ta vision des Imaginales. Supy et Cristel sont adorables <3 Je surkiffe ces blogueuses. :) J'ai été ravi de rencontrer Caladhiel, elle est hyper gentille aussi! La soirée des arpenteurs avait l'air géniale! Je pense que comme toi, je me serais jeté sur la bouffe, mais je suis un estomac sur patte reconnu! J'adore les photos dossiers d'ailleurs! L'année prochaine, je fais le WE c'est sur! J'ai hâte de lire la seconde partie. A très vite! (Ps: A noté, ton compte rendu des Imaginales m'a fait mettre de côté mes révisions mais Les imaginales quoi, j'ai tellement hâte d'être à l'an prochain).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, il faut que tu fasses le week-end entier l'année prochaine, on en profite tellement plus ! (Bon par contre, c'est tuant, je t'avoue) Que de belles rencontres !
      Et bon courage pour tes révisions, je croise les doigts pour tes partiels.

      Supprimer
  7. Quel superbe compte-rendu!!! C'était génial les Imaginales, j'ai l'impression que c'était il y a déjà longtemps alors que c'était tout juste il y a une semaine!! Je suis super contente de t'avoir rencontré! Je ne me moque pas de toi, je te taquine!!! Il faut qu'on se revoit!!! A très vite!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Raaah, tout pareil ! Quand je pense qu'il y a tout juste une semaine, on était toutes à Epinal... j'ai déjà l'impression que c'était il y a cinq siècles. Ouiiiii, je suis tellement contente de t'avoir rencontrée aussi, t'es vraiment extra, et tu m'as bien fait rigoler ! Même si tu te moques beaucoup :p Héhéhé, j'ai été ton bouc-émissaire (mais un bouc-émissaire consentant, j'avoue) ! J'ai super hâte qu'on se revoie, vivement ! Plein de bisous ♥

      Supprimer
  8. <3 émotion partagée flora.
    Nous avons été très touché par ta présence.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mooooh, Nalex ! <3 Merci pour ces câlins bourrés d'amour et pour cette soirée unique ! C'était un petit rêve que de vous rencontrer !

      Supprimer
  9. Chouette premier compte-rendu :)
    En mode "spontané", c'est bien de vivre un festival comme ça, non ? Waouh le sac avec lequel tu te balades (mais tu es pire que moi huhu).
    En tout cas, cela donne envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voui, je plussoie pour le mode spontané, même si j'essaierai d'être un tout petit peu plus préparée l'année prochaine (genre au moins lire des livres, c'est pas mal)... Héhéhé, dis donc ! Tu te moquerais pas de mon sac ? ^^ J'avoue, il est gigantesque et girly à souhait.

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Comme je te comprends, j'ai envie d'y retourner ! :)

      Supprimer
  11. Haaa, mais quel compte-rendu ! J'ai ri !!
    En revanche, je proteste : hors de question que tu me baises les pieds en public (et pas en privé non plus, d'ailleurs). C'était un plaisir de te proposer la paillasse et surtout un plaisir d'avoir ta compagnie !! Vivement l'année prochaine, en fait :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes, vivement l'année prochaine, raaaah ! Et encore merci, c'est d'accord, je ne te ferai pas l'offense de te baiser les pieds mais merci du fond du coeur quand même !
      Et ravie d'avoir pu te faire rire, héhéhé.

      Supprimer
  12. Hiiiii, ce compte-rendu est trop bien ! Je file lire le deuxième, tu m'as filé des étoiles plein les yeux *_*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hiiiii, trop contente qu'il te plaise ! Et qu'il te mette des étoiles dans les yeux ! <3

      Supprimer
  13. Merci pour ces mots gentils ;) Je n’ai pas été déstabilisé de te rencontrer en vrai, dans la vie tu es aussi enthousiate que sur ton blog, ça fait plaisir :D Vivement l’année prochaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux dire, aussi zinzin que sur mon blog ?! Mouhahaha. C'est vrai que je m'excite facilement. Et toi, tu es adorable ! Un vrai plaisir ! J'espère venir trois jours l'année prochaine pour qu'on en profite encore plus. :)

      Supprimer