jeudi 12 mars 2015

Hunger Games, Suzanne Collins, le début de la faim


Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur. Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l'arène : survivre, à tout prix. Quand sa petite sœur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n'hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature…


Ceci n'est pas un exercice, je répète, ceci n'est pas un exercice ! Croyez-le ou non, je n'avais jamais lu Hunger Games. Et là, j'entends les « Ouuuuh » de la foule prête à me lapider. Mais attendez juste un tout petit peu avant de me balancer une caillasse à la figure, entendez d'abord mes arguments (oui, j'ai un alibi m'dame). Déjà, j'ai vaillamment attendu une sortie en poche inespérée. Bon, au bout d'un moment, j'ai cessé d'y croire et comme par hasard, voilà que la trilogie va ENFIN sortir en poche alors que je viens d'acheter le tome 1 en grand format. (Je crois que c'est un complot du Capitole.) Et puis, finalement, j'avais tellement procrastiné que je me disais qu'attendre un peu plus ne changerait pas grand-chose. (Faut bien se trouver des excuses.) Je sais, c'est la honte suprême et j'ai un peu l'air d'une extraterrestre qui a raté sa vie. Combien de fois j'ai entendu : « QUOI ?! T'AS PAS LU HUNGER GAMES ? NAAAAN, PAS POSSIBLE » ? Un certain nombre. À tel point que j'ai même hésité à avouer que je le lisais enfin et à rédiger cette chronique, de peur d'être huée en place publique. Mais je refuse de me laisser intimider par le diktat des phénomènes éditoriaux, alors voilà, j'arrive cinq ans après et je m'en balance ! Si ça c'est pas de la rébellion, hein ! En fait, je trouve que j'incarne l'esprit Katniss à son paroxysme. ET BIM !

Enfin bref, j'arrête de me justifier et je vais passer en mode offensif, parce que ce serait cool de parler un peu du bouquin, non ? Et ça peut être rigolo de voir comment j'ai vécu ma découverte avec toutes les attentes que j'avais depuis le temps. Ouais, de sacrées grosses attentes. Qui n'ont pas été récompensées. (Et là, le lynchage commence pour de bon. J'ai l'impression d'être devant la corne d'abondance et je sens que je vais devoir me carapater à toutes jambes pour fuir vos frondes/épieux/arcs > faites votre choix d'armes.)

Bon, par quoi je commence les réjouissances ? Par la narration, peut-être, qui m'a déroutée dès le début. Je ne sais pas pourquoi, je m'attendais à une narration à la troisième personne, et j'ai donc été surprise d'être directement confrontée à la voix de Katniss. En fait, je me rends compte que ce n'était pas si imprévisible que ça, vu que toutes les dystopies que j'ai lues adoptent le même mode de narration et que ça a l'air d'être une règle du genre (la fille qui percute deux siècles plus tard). Enfin bref, j'ai apprécié d'être surprise dès le début, et cette Katniss, je l'ai bien aimée et je m'en suis vite fait une copine. Parce qu'elle va droit au but, elle est solide, vive d'esprit, débrouillarde et elle ne pleurniche pas. Mais elle est aussi assez froide, et cette distance qu'elle a vis-à-vis de ses propres émotions et du monde qui l'entoure m'a parfois un poil gênée, car j'aurais aimé rentrer davantage en empathie avec elle. Sa dévotion envers sa petite sœur m'a énormément touchée (ah, mais cette scène où elle se porte volontaire m'a filé des frissons !), et forcément, la relation qui va la lier à la plus jeune des candidats des Hunger Games, Rue, m'a terriblement attendrie — et foutu un petit poignard dans le ventre au passage. Quant à Peeta (c'est quoi ce nom, sérieux ?), je ne sais pas trop quoi en penser. Il m'a l'air louche, quand même, et je n'ai pas cru à son numéro d'amoureux transi. Cette (fausse) romance m'a d'ailleurs sacrément désarçonnée. Je pensais trouver une romance tout ce qu'il y a de plus ordinaire, et le jeu de Katniss m'a prise de court, mais je n'en ai été que plus agréablement surprise. Parce qu'elle est prête à tout pour survivre, même à manipuler les sentiments des autres et du public. C'est pas tout rose, et ça fait du bien.


En ce qui concerne l'univers, j'ai été là aussi étonnée. Je ne m'attendais pas à un univers si bizarre, notamment concernant les extravagances du Capitole. Adapter la trilogie au cinéma me paraît ainsi être un véritable défi (car oui, j'ai toujours obstinément refusé de voir les films car je voulais lire les bouquins avant… Rébellion, je vous dis !), et je suis curieuse de découvrir le résultat. Cela dit, j'ai beaucoup aimé découvrir le District Douze, qui fait froid dans le dos, et la vie à la dure de ses habitants. Ce que j'ai aimé, c'est que Katniss est sale, maigre, et qu'au cours des Hunger Games, elle accumule des blessures bien gores. C'est terriblement réaliste, et c'est là la force de ce premier tome à mes yeux. Un peu trop même, parce que j'ai eu parfois du mal à lire certaines scènes, avec un estomac pas si accroché que ça. Parce que c'est violent, très violent. Certes, je ne m'attendais pas à une promenade de santé, mais je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi cru, sanglant et (on peut le dire ?) un peu dégueulasse parfois. Une chose est sûre : je n'aurais pas tenu une demi-seconde dans cette arène. En parallèle, le faste du Capitole paraît sacrément déplacé, comme toute la parade qui a lieu autour des candidats, qu'on habille d'habits somptueux, qui participent à des interviews… Ça ne colle pas, et j'ai eu du mal à croire à cet aspect de l'univers. Peut-être parce qu'on ne sait pas grand-chose du Capitole dans ce premier tome. D'ailleurs, vous allez me rire au nez, mais dans ma grande naïveté et ignorance, je pensais que les Hunger Games s'étalaient sur les trois tomes, alors, j'ai été bien perplexe en voyant qu'ils étaient condensés dans ce premier volume. Et je me demande bien ce qui va se passer dans les deux tomes suivants, maintenant. (Mais merci de NE PAS ME SPOILER, hein, faites gaffe à vos fesses, sinon.)

Bref, pour résumer, j'ai apprécié ce premier tome que j'ai englouti en très peu de temps, mais je suis loin de l'avoir adoré et d'avoir ressenti l'enthousiasme débordant de la plupart des lecteurs. Je reste donc prudente et un poil méfiante, mais je suis très curieuse de découvrir la suite qui, je pressens, sera plus politique. En attendant, que le sort vous soit favorable !

Hunger Games (T. 1), Suzanne Collins.
Pocket Jeunesse, 2009, 400 pages.

31 commentaires:

  1. Je crois que ça arrive souvent, quand on lit un roman après avoir entendu un pataquès dessus... au final, on est déçus. Perso, je l'avais ouvert un peu par hasard sans m'attendre à grand chose, du coup j'ai été soufflée (et puis depuis, il y a eu plein d'autres dystopies, mais à l'époque ça restait peu connu).
    Mais je n'ai jamais retrouvé le caractère délicieusement manipulateur de Katniss et la finesse de la critique de la société (en particulier sur les médias) que j'ai découverts dans Hunger Games.
    Bref, ça ne m'étonne pas, en fait, que tu ne sois pas aussi conquise après en avoir entendu parler autant (on a un genre de ras-le-bol avant même d'avoir lu). Mais perso, les années passant, je ne l'ai pas relu et je me rends compte qu'il continue toujours d'influencer mes réflexions et mon écriture, au poins que j'ai parfois du mal à m'en détacher !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense que j'aurais été davantage conquise si je l'avais lu avant l'engouement général, d'autant qu'à l'époque, ça dénotait vraiment de la production. Finalement, je me suis dit à la fin : "Tout ça pour ça ?" (Bon, OK, j'exagère un peu mais l'idée est là.)
      En tout cas, il t'a vraiment marquée, si des années après, il te trotte encore dans la tête ! Peut-être qu'il y aura une petite empreinte HG dans Play Your Life ? :D

      Supprimer
    2. A vrai dire, j'ai lu le premier tome de Hunger Games car je souhaitais proposer à une amie de voir le premier volet au cinéma avec elle et que tout compte fait, je préfère le lire avant ;) Après, elle est loin de m'avoir enthousiasmée sur les trois tomes. Il n'empêche que la saga a de bons arguments et que je ne le renie pas :)
      Sincèrement, s'il y a bien une série sur laquelle se faire spoiler est juste dégueu, c'est bien celle-ci. Je souris de ta surprise au prochain tome ;)

      Supprimer
  2. Même moi j'ai lu Hunger Games... Mais parfois, c'est aussi bien de laisser un livre patienter, histoire de le lire plus sereinement que dans la tourmente.
    Très joli illustration de Katniss : je suis allée voir la galerie de Daekazu sur deviantart, j'aime beaucoup :)
    J'ai bien apprécié les surprises, car moi aussi je m'attendais à ce que les hunger games soient étalé sur les trois tomes (comme quoi !). Je trouve que c'est une dystopie pas mal sombre (ça change !) et c'est pourquoi je la trouve réussie, tout comme le style d'écriture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héééé, c'était pas gentil, ça ! ^^ Mais bon, c'est vrai, je suis vraiment à la traîne.
      Tu as vu ! J'adore les illustrations de Daekazu, elles sont splendides ! (J'adore ses princesses Disney, souvent très drôles)
      Aaah, tu me vois rassurée si toi aussi tu as cru que les HG s'étalaient sur les trois tomes, je me sens moins cruche !

      Supprimer
  3. Quoiiiii mais sur quelle planète tu vis?!! Je plaisante ^^ il y a plein de livres ultra connu que je n'ai pas eu le temps de lire comme le labyrinthe ou la sélection pour ne citer qu'eux. J'ai adoré la trilogie entière de TGH et moi qui suis difficile niveau adaptation cinématographique je n'ai pas été decue du tout du tout! J'espère que tu apprécieras le film ainsi que les deux tomes suivants!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouhahaha, au coin, Elyza, tu es punie !
      Idem pour Le Labyrinthe et La Sélection (je les ai pourtant tous les deux), mais le temps et l'envie manquent souvent quand il y a tout un foin autour de ces bouquins. Cool pour les films, tu me donnes envie de les voir !

      Supprimer
  4. Vraiment ? Tu avais évité la vague lors de la sortie du film ? Tu es une résistante ;)
    Je pense d'ailleurs que c'est pour ça que tu as aimé sans adorer. Tu es un peu trop vieille (il s'adresse à la base à de jeunes lecteurs), a un peu trop lu de livres du genre (pour beaucoup, il a été la première dystopie) et tu en as entendu beaucoup trop déloges ^^
    Je l'avais personnellement lu lors de sa toute première sortie bien avant les films et avais beaucoup apprécié. Je n'ai en revanche pas compris l'engouement de tous les lecteurs l'ayant placé sur un piédestal lors de sa sortie cinématographique. Mais j'ai finalement remarqué qu'il était un premier pas vers la lecture pour beaucoup, ce qui est du coup rend leurs avis plus compréhensibles (ce phénomène s'est d'ailleurs reproduit pour Divergent !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh ouais, je suis une rebelle, hahaha. (Ou une attardée... au choix.)
      Voui, je pense aussi que ça a joué un rôle dans ma déception, à trop attendre, on nourrit des attentes très fortes et c'est contre-productif. Mais je ne suis pas trop vieille, non mais ! :p Cela dit, c'est vrai que j'ai lu d'autres dystopies et que du coup, je n'ai pas découvert le genre grâce à HG comme beaucoup de lecteurs. Mais je trouve ça génial que certains se soient mis à la lecture avec HG, comme avec Harry Potter ou Twilight ou plus récemment, Divergent, c'est vraiment chouette.

      Supprimer
    2. Hum je n'aime pas ce terme d'attardé... La différence n'est pas un retard mais une diversité et souvent une richesse ! Heureusement que tout le monde n'a pas les mêmes lectures... quel ennuie se serait ! Et en plus on ne pourrait jamais découvrir de perles en parlant avec les gens puisque tout le monde parlerait toujours des mêmes trois pauvres livres ^^ En plus, le fait de refuser de faire quelque chose juste pour faire comme tout le monde n'a rien d'attardé (ou alors tous les grands noms de l'histoire et Hommes de tous les jours ayant défendus des causes et principes le sont...).

      Haha ne t'inquiète pas je pense avoir à peu près le même âge que toi donc oui je te confirme que tu n'es pas vieille (et peu importe ce qu'en dis mon frère !!). Mais, après lecture, je pense que cette série est plus à destination des 14-17 ans ^^
      Mais je suis également d'accord sur le fait que l'effet de mise à la lecture que cette série à eu et génial !

      Supprimer
  5. J'adore l'humour présent dans ton article :) J'ai d'abord vu les deux premiers films avant de me lancer dans la trilogie papier du coup c'est vrai que mon avis diffère du tien. Mais j’espère que tu apprécieras les autres tomes, pour ma part c'est le troisième mon préféré :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je dois avouer que je me suis bien amusée à rédiger cette chronique. :) Ah, du coup, tu me donnes envie de découvrir la suite si ton préféré est le tome 3, ça ne présage que du bon !

      Supprimer
  6. Bien sûr que si tu aurais survécu. Petite Renarde ;)
    Très sincèrement j'ai commencé par voir les films avant de lire le premier tome, parce que je les avais trouvé tellement bien ; et je crois que je n'aurais pas autant aimé le livre si je n'avais pas fonctionné dans cet ordre là. Je pourrais te filer le premier si ça te dit :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mof, non, je crois que je serais morte dès l'arrivée sur le socle, hahaha.
      Ah tiens, c'est curieux comme ressenti, mais c'est intéressant ! Perso, je ne peux pas lire les bouquins après avoir vu les films, parce que je suis forcément déçue et je n'apprécie pas ma lecture. Mais je veux bien pour le film, héhéhé, t'es un amour !

      Supprimer
  7. J'ai vu le premier film et j'ai adoré ! Du coup j'ai eu envie de lire la saga que j'ai beaucoup aimé :)
    J'espère que tu apprécieras encore plus la suite !
    Bonne lecture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, j'espère aussi apprécier davantage la suite car je reste très curieuse !

      Supprimer
  8. Je n'ai lu que le premier tome, que j'ai trouvé sympa mais bof quand même avec du recul, et pas super accrocheur au final. En plus, je trouve le style assez pauvre.
    Sans compter que Katniss m'a exaspéré : elle va jouer sa vie, mais elle joue quand même les midinettes aux séances d'essayage... Non là vraiment, pas crédible.

    Du coup, je me contente très bien des films.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, j'ai exactement le même ressenti, merci Lorhkan ! Non mais les essayages, aaaaargh, je n'ai pas compris, honnêtement. C'est une super rebelle froide et calculatrice et on la fout dans une jolie robe et pouf, elle perd tous ses moyens et devient cruche ? Pas compris, pas crédible.
      Héhé, pour le coup, c'est vrai que les films sont pratiques.

      Supprimer
  9. Coucou ravie que tu as finie de faire de la résistance et que tu es enfin rentré dans le rang ;) C'est super que tu as aimé avec tout les bon avis que l'on voyais partout tu aurais pu être déçus ^^ Tu verras les deux autres tome sont tout aussi bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, j'ai fini par me faire une raison... ;) J'ai hâte de découvrir les deux autres tomes, je pense qu'il me plairont plus car pour le coup, j'ignore totalement de quoi il retourne et je ne pourrai qu'être surprise !

      Supprimer
  10. Ben moi, je les ai jamais lus non plus, les Hunger Games ! Et je ne compte pas le faire parce que... ooops, j'avoue, ça ne me tente pas ! (c'est moi qui vais les prendre là, les caillasses !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouhahaha, tope-la ! Comment t'es trop une méga rebelle, je passe pour un gros mouton faible à côté. ^^ Continue la résistance, te laisse pas faire ! (Allez file vite, je te couvre pendant que les autres préparent leurs pierres)

      Supprimer
  11. La noirceur de ce livre est une agréable surprise ! J'avais pas mal aimé le premier film, et adoré le second, et du coup j'ai lu les deux premiers tomes. Lorsque j'ai découvert le roman, j'ai été frappé de constater combien il était moins lisse que le long-métrage ! Katniss est une véritable Rambo qui fait attention au moindre détail (consommation d'eau, chasse, camouflage...). Pour en revenir à ta chronique, je trouve ça très sain que tu ne sois pas forcément "fan" d'une oeuvre à succès, ça rend la critique intéressante. Je me retrouve assez souvent (sans le vouloir) dans ce cas de figure, surtout pour le cinéma de Science-Fiction : j'ai adoré Cloud Atlas, et ai été très déçu par Interstellar...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, je suis bien d'accord sur la noirceur du livre, je ne m'attendais pas à quelque chose de si réaliste, sombre, violent et glauque, mais c'était rafraîchissant (enfin le terme n'est peut-être pas le plus adéquat mais c'est l'idée). J'ai beaucoup aimé le fait que la survie soit si bien détaillée, c'était l'un des éléments qui m'ont le plus plu. En tout cas, tu me donnes vraiment envie de voir les films si tu les as aimés (surtout le second), me voilà très très curieuse ! :)

      Supprimer
  12. Dans mes bras!!! Moi non plus je n'ai pas cru une seule seconde à la romance. Pour moi, ils font semblant jusqu'à la fin (je ne parle volontairement que du 1 ici car je m'en voudrais vraiment de te spoiler la suite), l'un comme l'autre. Une de mes amies n'est pas DU TOUT d'accord et pense que je prends mes désirs pour des réalités :)
    Pour ma part, j'ai adoré la voix de Katniss ; elle est affreusement froide, mais je trouve qu'elle est vraiment réaliste dans son genre (soutien de famille, tout ça). Hormis la scène des essayages, je ne m'en souviens pas, j'ai dû la rayer de la carte (pas crédible, c'est clair, ce qui explique probablement ce black-out. L'auteur a peut-être cédé aux sirènes des codes du YA ?).
    Je te souhaite une bonne lecture de la suite, je serais assez curieuse de savoir ce que tu vas en penser (et je ne dirai rien de plus que ce que j'ai déjà dit là-dessus ^^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yeaaaaah, câlin ! Non mais on est d'accord, what the fuck cette romance ? Mais houuuu, je pressens du lourd pour la suite, tu me donnes vraiment envie de me jeter dessus là ! J'ai beaucoup aimé la voix de Katniss aussi, même si je ne m'y attendais pas, mais elle colle tout à fait au personnage. :) Et tu as eu raison de faire un black-out pour la scène d'essayage, ça n'en vaut pas la peine.
      Bon, faut que je le lise la suiiiite, maintenant, tous ces sous-entendus attisent ma curiosité comme pas possible !

      Supprimer
    2. Zut, j'ai envie de les relire maintenant !!

      Supprimer
  13. Je suis ravie que tu aies aimé. Pour moi, c'est le moins bon tome, ça va croissant. Mon préféré est le trois. Tu vas voir niveau horreur et Capitole, tu vas être servie... et paradoxalement, tu vas te régaler je pense ;) Ca c'est du bon YA, comme on les aime, avec une héroïne qui en a dans le bide, OUI !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, ça me botte vraiment si la série va en se bonifiant, car je dois dire que j'attendais plus de ce premier tome... mais je pense que je serai servie avec les deux prochains en effet ! Houuu, j'en tremble d'avance !

      Supprimer
  14. Moi ce qui m'a un peu "dérangée" c'est le coté: l'auteur a eu une idée hyper originale.... ah ouais? Les ados qui se battent à mort? Battle royale, de Koshun takami, publié en 1999...le faste du capitole (et leurs tenues ridicules) à coté de la misère des districts? ça me rappelle Dinotopia (1992 pour le livre, 2002 pour le film) bref...super original...
    A part ça, j'ai beaucoup aimé. J'ai lu les trois tome d'un coup parce que je les ai eu en un seul tome (des ebook modifié pour ne pas faire plusieurs téléchargement...plus de 900 pages dans les dents! et bim!)
    Mais surtout la fin! La toute fin! Celle du troisième tome! Je ne la dis pas bien sur, mais j'ai hate que tu finisses pour avoir ton avis et voir si je suis la seule a avoir eu la pensée que j'ai eu!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moui, c'est sûr que ce n'était pas révolutionnaire, même si ça a bien chamboulé la litté ado et young adult, qui n'était pas forcément friande de dystopie.
      Houuu, tu me mets l'eau à la bouche pour la fin du troisième tome... Vivement que je m'attaque à la suite !

      Supprimer