jeudi 12 février 2015

Witch Born, Amber Argyle, un lumineux enchantement


Deux mois après le combat qui a opposé Brusenna à la Sorcière Noire, les choses semblent être revenues à la normale au Refuge. Mais toute victoire a un prix, et pour sauver le monde, les sorcières ont condamné la Tartennie. Rongée par la culpabilité, Senna ressent la douleur de ce pays maudit et brûle de pouvoir lui rendre la vie. Tandis que ses pouvoirs ne cessent de croître, ses sens l'avertissent d'un danger imminent, et les choses empirent lorsque la jeune fille est victime d'une tentative d'enlèvement. Fuyant l'île devenue vulnérable, la voici partie sur les terres de Tartennie afin de rétablir l'ordre des choses, et protéger ses consœurs d'un péril bien plus grand… Mais est-elle prête à payer le prix du sacrifice ultime ?


Je le confesse sans détour, après avoir vibré au son de Witch Song, un premier tome qui m'avait enchantée de sa douce mélodie, je brûlais d'impatience à l'idée de me replonger dans l'univers magique et fabuleux façonné par Amber Argyle. Dès lors que mes yeux se sont posés sur Witch Born, je n'ai guère eu d'autre choix que de me jeter dessus et le dévorer voracement, car j'étais comme hypnotisée par sa couverture à couper le souffle, encore plus éblouissante que celle du premier tome, déjà divine. C'est donc les doigts tremblants et le cœur battant que j'ai posé le pied dans cette deuxième aventure. Et maintenant que je l'ai achevée, me voilà à bout de souffle, bouleversée, charmée. Ensorcelée.

À tel point que je ne sais par où commencer, tant j'ai envie de déclarer ma flamme à chacune de ces 544 pages de magie pure. Et croyez-moi, aucune de ces pages n'est superflue ! De la première à la dernière ligne, Amber Argyle nous entraîne dans une aventure aussi rythmée que les jolis chants de la jeune sorcière et qui entremêle tension et action, mais aussi amour, amitié et trahison. En effet, Brusenna va subir de nombreuses déconvenues à propos de son propre peuple et du passé de celui-ci. Si la jeune fille s'était présentée à nous comme une sorcière inexpérimentée et un poil effarouchée dans le premier tome, c'est une Senna bien plus sûre d'elle qui prend ici la relève, mais aussi plus seule que jamais. Déjà chère à mon cœur, l'héroïne, plus courageuse et déterminée, n'a cessé de m'éblouir de sa lumière au fil de cette deuxième aventure tonitruante.

Toutefois, si Witch Song se focalisait presque exclusivement sur le duo Senna/Joshen, Witch Born nous offre une palette de personnages secondaires d'une grande richesse. Joshen m'ayant ici quelque peu agacée, je me suis entichée de Reden, le Protecteur droit et loyal jusqu'au bout, mais aussi de Mistin et de Cord, qui m'ont mis la plus belle gifle du roman et m'ont fait passer par des émotions diablement contradictoires. Mais mon cœur ne va qu'à un personnage, peut-être le plus inattendu : Pogg. Le Mettlemot m'avait déjà bouleversée dans le premier tome, et si j'ai été bigrement attristée de le retrouver si peu, j'ai été à nouveau ébranlée au plus profond de mes tripes par la solitude de la créature, avec qui je jouerais volontiers aux galets. (Si vous connaissez un centre d'adoption de Mettlemots, faites-moi signe.)


Mais la puissance du roman, porté par des personnages forts et très contrastés, repose également sur une intrigue résolument plus sombre et un bouleversement complet de l'univers. Alors que le premier tome était teinté d'une certaine naïveté innocente, Witch Born se défait de tout manichéisme et dévoile un peuple déchiré, livré à ses passions et ses sombres desseins. Où se situe le Bien ? Où commence le Mal ? Dans ce deuxième opus, l'univers façonné par Amber Argyle se complexifie considérablement et révèle une incroyable richesse, que l'on soupçonnait déjà dans Witch Song. S'il faut attendre 200 pages pour que le récit prenne son envol — ou plutôt, la mer —, la première moitié du roman étant centrée sur le Refuge, la seconde nous offre un voyage extraordinaire depuis la mer de Darkwell jusqu'en Tartennie, puis nous entraîne sur une île mystérieuse et inconnue, où l'on découvre un autre peuple fascinant. À chaque chapitre, l'auteure a pris mes attentes à rebours et force est de constater que je suis tombée des nues devant certaines révélations totalement inattendues… Encore une fois, l'imagination si fertile d'Amber Argyle m'a conquise, et si vous voulez mon avis, l'auteure doit être un peu sorcière pour nous charmer à ce point !

Ainsi, si Witch Song avait été une très belle découverte, je ne m'attendais pas à être renversée par ce deuxième tome, qui s'est révélé encore meilleur que le premier et le surpasse allègrement ! À la fois surprise, bouleversée et conquise, j'ai été littéralement ensorcelée par cette deuxième aventure qui allie un rythme effréné à des rebondissements en rafale et entremêle l'action à l'émotion en un sortilège réussi. Plusieurs jours après l'avoir refermé, Witch Born continue ainsi de susurrer son doux enchantement à mon oreille et je ne parviens pas à me défaire de sa magie, qui continue de scintiller en moi. Me voilà prisonnière de l'enchantement de la plume d'Amber Argyle, douce et musicale, pour toujours.

Witch Born (Witch Song, T. 2), Amber Argyle.
Lumen, 2015, 544 pages.

7 commentaires:

  1. J'avais bien apprécié le premier mais quelques petites choses me dérangeaient... Si tu dis que le deuxième est meilleur que le premier, je ne peux qu'être contente!^^ De toute façon ça fait 3 jours que tu me tue avec tes statuts et si j'étais pas contagieuse, je sortirai acheter cette suite TOUT DE SUITE!^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais beaucoup aimé le premier tome, mais nettement moins que celu-ci, car je peux comprendre qu'on le trouve un peu lent et pas exploité à son juste potentiel. Mais la série se bonifie du tonnerre avec ce deuxième volume, parole de scroutt ! Mouhahaha, je profite de ta faiblesse de grippée pour te faire craquer ! Cède à la tentation, aie confiance, mon petit panda... ^^

      Supprimer
  2. Lumen a des publications extrêmement riches et tentantes !
    J'avais adoré le premier tome et du coup, le second me fait très envie aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui, chaque nouveauté de Lumen est à chaque fois une tuerie en prévision et bigrement alléchante ! En plus, leur catalogue est très diversifié, du coup, il y en a pour tous les goûts. :)
      Si tu as adoré le premier tome, jette-toi sur le deuxième, car il est encore meilleur ! Bonne lecture ! ;)

      Supprimer
  3. Malheur : j'étais partie en voyage la semaine dernière dans un petit village que je connais et mon rituel est de passer dans la chouette librairie et de faire des emplettes (je suis toujours tombée sur des coups de cœur même en piochant au hasard), ils avaient ce tome !...
    Mais pas le premier... :'(
    J'ai hésité à l'acheter pour ensuite prendre le premier, mais enfin, finalement, je suis repartie sans... Mais je vais chercher Witch Song, plus que les couvertures, tes chroniques me font de plus en plus envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, tu ne seras pas passée à la librairie Le Bleuet, par hasard ? Je me souviens de ton billet dessus, cette librairie avait l'air tellement chouette que je rêve d'y faire un tour ! :)
      Rah mince pour Witch Song, c'est vraiment ballot ! J'espère que tu trouveras vite le premier tome et que tu apprécieras cette série autant que moi, croisons les doigts !

      Supprimer
    2. Oui, j'étais allée au Bleuet y a deux ans environ, une librairie très sympa ! Complète et une ambiance assez "délirante" (y a vraiment des livres par-tout xD)
      Celle que je vais voir en vacances par contre est en Haute-Savoie, dans un p'tit village tout perdu qui s'appelle La-Roche-sur-Foron et c'est la librairie "Histoires sans Fin" (même pas une pitite page facebook pour les encourager ou laisser un message, j'ai vérifié...), assez modeste mais bien fournie surtout dans une ville assez petite.

      Mais enfin, c'est pas grave : j'ai acheté le tome un hier en ville, honhon (normal que je ne le trouvais pas : il n'était pas dans la librairie "Sauramps" mais celle "Sauramps Junior", je pouvais chercher encore longtemps...)
      Je pense le commencer dans peu de temps !

      Supprimer