jeudi 22 janvier 2015

Si je reste, Gayle Forman entre la vie et la mort


Mia, 17 ans, a tout pour elle : une famille en or, un petit ami rocker fou d'elle, une meilleure amie sur qui compter et une passion, le violoncelle. Sauf qu'en un instant, celui d'un accident de voiture, toute sa vie bascule. Mia perd tout. Sa famille, ses rêves, son avenir. En équilibre sur le fil qui sépare la vie de la mort, elle seule devra décider de combattre ou d'abandonner. De partir… ou de rester.

❄︎

Avec sa récente adaptation au cinéma, il était impossible de passer à côté de ce beau succès littéraire — à moins de vivre dans un igloo hermétique au fin fond du pôle Nord. À force de voir et revoir l'énigmatique mosaïque que constitue l'affiche du film, j'ai eu envie de découvrir à mon tour ce roman que tout le monde plébiscitait. C'est sûrement pour cette raison que ma lecture s'est révélée un brin décevante, car j'en attendais trop, et Si je reste n'a rien d'un livre palpitant. C'est un ouvrage intime, discret, sans fard ni paillettes. Un roman en sourdine, en quelque sorte.

Il faut dire que l'histoire n'est pas des plus joyeuses, et que l'on passe la majeure partie de notre temps au cœur d'un hôpital. Dehors, l'hiver saupoudre un fin rideau de neige. Tout est blanc, froid, sans vie — ou presque. Un peu comme Mia, suspendue entre la vie et la mort. Pourtant, tout commence bien en cette matinée de février, où la famille de Mia prend le petit-déjeuner en riant, et décide de profiter de la fermeture des écoles due à la neige pour passer la journée chez leurs amis. C'est une journée comme les autres… jusqu'à l'accident. Ouvrant le roman de façon tonitruante, la scène de l'accident m'a retourné les tripes, au point que je m'en suis sentie mal, physiquement. Le choc est percutant, brutal, sans pitié. En une seconde, Mia a tout perdu, et la voilà qui contemple son propre corps étendu dans le fossé.


Toutefois, après un début qui m'a secouée sans ménagement, j'ai parcouru le reste du récit avec beaucoup plus de distance, à l'image de Mia qui ne ressent plus aucune sensation, physique ou émotionnelle. Et je l'ai regretté. Si j'ai apprécié le fait que Gayle Forman n'appuie pas démesurément sur le pathos et le côté larmoyant du destin tragique de Mia, cette absence d'émotion a empêché toute tentative d'empathie avec l'héroïne, qui m'a parue froide et lointaine, et je n'ai pas été bouleversée comme j'aurais souhaité l'être. Car j'aurais aimé vivre ce roman avec tout mon cœur, mais je n'ai fait que l'effleurer.

Les scènes qui m'ont le plus touchée sont sans conteste les flashbacks de la vie passée de Mia, qui nous dévoilent des moments drôles, notamment avec son père, cet ancien punk assagi au cœur d'or qui m'a énormément attendrie, mais aussi bourrés d'émotion avec Adam, son petit ami rocker, ou encore avec Teddy, son petit-frère. C'est peut-être ce dernier qui m'a le plus bouleversée, de par sa joie de vivre intarissable et cette scène si mignonne où il montre à Adam son costume d'Halloween, nerveux à l'idée qu'on puisse se moquer de lui. Néanmoins, ces brefs sauts dans le passé dévoilent une partie de l'âme qui manque au reste du roman.
L'autre morceau de l'âme de cette histoire réside quant à elle dans un élément primordial, essentiel : la musique. Violoncelliste douée, Mia a en effet la musique dans les veines, un virus légué par ses parents ex-rockers et partagé avec Adam, rock star en herbe. Du début à la fin, la musique est partout grâce à une jolie métaphore filée, et j'ai beaucoup apprécié cette omniprésence musicale, qui revient sans cesse comme un leitmotiv.

Au sortir de Si je reste, j'ignore donc ce que je ressens, et j'ai comme l'impression d'être anesthésiée. Il y a un peu de déception, due à la froideur de la narration de cette Mia entre deux mondes qui ne ressent plus rien et qui m'a empêchée de vivre cette tragédie au plus profond des mes tripes. Mais malgré cette distance, j'ai trouvé cette histoire très belle. Comme le doux cri d'un violoncelle.

Si je reste, Gayle Forman.
Pocket Jeunesse, 2010, 196 pages.

10 commentaires:

  1. Je n'ai absolument RIEN ressenti avec ce bouquin j'étais super déçue; t'as raison quand tu dis que la narration est froide.
    J'espère avoir l'occasion de voir le film car je pense qu'il peut être vraiment sympa si il garde l'idée du livre mais qu'il fait tout simplement passer + d'émotions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton avis me rassure un peu, car j'ai eu l'impression de passer à côté du truc, au vu des avis très positifs que j'avais lus sur le roman. Cela dit, j'ai très envie de voir le film également, car je suis curieuse de voir si les choix d'adaptation lui ont ajouté cette petite étincelle qui manque à nos yeux au roman. Who knows !

      Supprimer
  2. Je n'étais pas tentée par ce livre. Par contre, j'ai vu l'adaptation ciné qui est plutôt bien réalisée et dans lequel Chloë Grace Moretz joue plutôt bien (jusqu'à présent, je ne la trouvais pas terrible, avec beaucoup de sur-jeu). Je me dis que je le lirai un jour :) Mais pas tout de suite car l'histoire est trop fraiche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette, je suis contente de voir que le film t'a plu, et ça me donne encore plus envie de le découvrir, surtout si Chloë Moretz y est convaincante. :)

      Supprimer
  3. Ah, justement, j'ai été à deux doigts d'acheter ce roman et j'ai hésité par peur de le regretter... Du coup, je passe mon tour et tenterai plutôt le film, à l'occasion (j'ai un copain qui l'a adoré, donc il doit être plus émouvant).
    Merci pour ce retour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûrement un bon compromis, heureuse d'avoir pu te conforter dans ton choix ! ;) Au vu de la bande-annonce, j'ai l'impression que le film est nettement plus émouvant, il me tarde de le voir pour me faire mon opinion. J'espère que tu l'apprécieras !

      Supprimer
  4. J'ai adoré le film qui m'a fait ressortir tout un tas de choses par rapport à toi. J'hésite encore à lire le roman...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je comprends ton hésitation, du coup... Avec tous les avis positifs que j'ai lus sur le film, celui-ci m'a l'air vraiment émouvant et j'aimerais beaucoup le voir. Après, peut-être que le film influencera positivement ta lecture, et viendra la compléter. :)

      Supprimer
  5. Je pense que du coup tu vas adorer le film ! L'émotion est beaucoup présente et la BO est juste magnifique <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette, voici qui me donne encore plus envie de le voir ! J'imagine que la BO doit être très belle, surtout que j'adore le violoncelle... Merci du conseil, je vais me préparer une petite séance visionnage !

      Supprimer