lundi 1 décembre 2014

Salon du livre jeunesse de Montreuil, une 30e édition haute en couleur !

Alors que le 30e Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil tire aujourd'hui sa révérence, il est l'heure de partager avec vous mes joyeuses et folles pérégrinations livresques ! Je vous avais fait part de mon programme prévisionnel qui annonçait une journée aussi rythmée qu'alléchante, cette édition ayant vu grand, et j'en ai vécu, de beaux moments, tout au long de la folle journée de samedi ! Celle-ci restera gravée comme une expérience incroyable et pleine d'émotions, remplie de très belles découvertes livresques, de rencontres avec des auteurs adorables, de jolies dédicaces et surtout, de magnifiques rencontres entre blogueuses. Si cela vous dit de vous faire petite souris et de revivre cette journée à mes côtés, suivez-moi !

✳︎

9 h 45 ~ Sur le quai du métro, je retrouve Marie, l'une des nanas de ma vie et ma fidèle compagnonne de route pour ce salon. Nous arrivons à Montreuil avec un petit quart d'heure de retard sur notre planning, la faute au serpent souterrain portant le numéro 9 qui a décidé de faire des siennes en chemin. Munies de notre accréditation professionnelle, nous débarquons enfin au paradis. J'épingle une carte de visite sur mon haut grâce à un vulgaire trombone pour me faire un badge de fortune, et nous commençons par flâner tranquillement dans les allées, nous arrêtant à chaque stand pour feuilleter quelques livres. Dès l'entrée, on le sait, la tentation sera rude. Je n'ai pas retiré 150 euros le matin pour rien. Mouhahaha.

10 h 30 ~ Après avoir fait le tour du niveau 0, j'ai déjà craqué pour deux magnifiques albums, avec L'ours qui aimait les histoires de Dennis Haseley et Jim LaMarche chez Casterman, conseillé plusieurs fois sur la fabuleuse chaîne de Margaud, et pour Dracula, de Dominique Marion et Jérémie Fleury chez Auzou, pour lequel j'ai un coup de foudre monumental. Alors, quand le libraire m'informe que l'illustrateur sera présent en dédicace le lendemain, j'ai envie de me laisser couler sous la table et de m'enterrer à jamais. Monde cruel.


10 h 50 ~ Enfin, pas le temps de se laisser abattre ! Je me rends compte que je n'ai pas le temps de me rendre à la dédicace de Meg Rosoff pour Maintenant c'est ma vie, et je préfère galoper vers le stand Delcourt pour la dédicace des Carnets de Cerise par Aurélie Neyret et Joris Chamblain, dont j'achète les deux premiers tomes accompagnés de petites boîtes de crayons de couleur à l'effigie de l'héroïne, une charmante attention de l'éditeur ! Nous nous faufilons dans la queue déjà bien fournie, malgré notre légère avance, et qui vois-je dans la file ? Mon petit poulpe préféré, pardi ! Je salue ma chère Saefiel, Fanny de Livresquement et Bouchon des bois, un trio adorable.


13 h 00 ~ Après deux heures de queue, les jambes en feu et le dos en compote, j'obtiens le trésor tant attendu ! Joris Chamblain est très sympathique, me griffonne de chouettes dédicaces, et Aurélie Neyret me dessine une magnifique petite Cerise. Le temps presse, je n'ai pas le temps de lui demander un second dessin, mais elle me signe néanmoins le deuxième tome. Victoire ! J'ai raté les autres dédicaces prévues au même horaire (prévoir Benjamin Lacombe était de toute façon légèrement utopique...), mais je suis infiniment heureuse d'avoir ma Cerise. Après cette longue attente, nous fonçons remplir notre estomac qui crie famine et nous profitons d'une heure de repos bien méritée pour nos gambettes.


13 h 40 ~ Nous commençons à explorer le premier niveau, et alors que nous errons de stand en stand, je tombe nez à nez avec Samantha Bailly sur le stand de Syros, et joie, il n'y a point de queue ! Je déboule comme une furie avec mon exemplaire de Ce qui nous lie, que Samantha me signe avec beaucoup de gentillesse. Nous échangeons quelques mots et j'apprends avec grand plaisir que Les Stagiaires sortiront en poche en début d'année prochaine.


13 h 50 ~ Nous continuons notre tour, et alors que nous avons le stand de Bayard en vue, je me dis qu'il est bien trop tard pour tenter la bataille Joseph Delaney, puisque la dédicace a commencé presque une heure plus tôt et que la foule doit être digne d'une bataille du Seigneur des Anneaux. Pourtant, il n'y a que quelques personnes quand nous arrivons au stand, alors je me rue dans la file sans attendre, munie de mes deux premiers tomes de L'Épouvanteur. Monsieur Delaney est fort sympathique et possède un charisme qui en impose, et si la dédicace est rudimentaire, j'ai conscience d'être devant un grand. Hélas, point de marque-page à faire dédicacer pour ma chère Sia qui n'a pas pu venir au salon, je ressens une pointe de déception pour elle.


14 h 30 ~ Après ces deux belles rencontres, nos pérégrinations reprennent, et je craque pour un somptueux album, La Princesse qui n'avait pas de fortune d'Ursula Jones et Sarah Gibb aux éditions Gautier-Languereau. Je jette un œil à la file qui attend pour Sally Green sur le stand de Milan à l'affût des Serial Blogueuses qui doivent s'y retrouver, mais je ne vois personne. J'apprends plus tard que le rendez-vous a été décalé à 16 h.


15 h ~ Je retrouve la meilleure des vendeuses, une certaine Mélissa, l'autre chouquette de ma vie, sur le stand de Nathan, pour le clou du salon : l'apparition de TCHOUPI EN PERSONNE, s'il vous plaît ! Le stand est en ébullition, la foule en délire, je me sens toute chose et avant que je n'aie pu m'approcher de la star, Tchoupi se retrouve englouti par une nuée d'enfants. Paix à ton âme, Tchoupi. J'espère que tu étais tout nu à l'intérieur de ton costume parce qu'il faisait une chaleur d'enfer.

15 h 30 ~ Après avoir dit au revoir à ma chère Marie qui a vaillamment tenu jusqu'ici à mes côtés, je continue mon tour en solitaire et j'explore le pôle adolescents/jeunes adultes, avec PKJ, la collection R, Bragelonne, Michel Lafon et compagnie. Je crève officiellement de chaud, et ma température corporelle doit avoisiner celle du Vésuve. Alors que je suis totalement dans la lune, le regard perdu entre deux stands, j'entends une jolie voix qui m'appelle et je me retourne pour découvrir Justine de Fairy Neverland ! Je suis infiniment contente de la voir et de pouvoir lui parler, alors nous rattrapons un peu le temps perdu. Pour l'anecdote, nous avons été dans la même classe l'année dernière, mais c'était la première fois que nous nous parlions. Oui. C'est bizarre. Que voulez-vous, la blogosphère est parfois plus forte que la vie réelle !
Alors qu'on papote, j'aperçois en arrière-plan un visage bien connu, c'est Cindy Van Wilder qui passe par-là, avec son rire que j'aime tant ! Je la chope au passage, et c'est parti pour une discussion à trois très sympathique. Je partage un pouf bienvenu chez Michel Lafon (merci Michel) avec mon Outrepasseuse préférée, avant de nous diriger toutes deux vers le stand de Delcourt pour le rendez-vous des Serial Blogueurs reprogrammé à 16 h. Sur le chemin, nous croisons la jolie crinière rousse de Margaud, qui est accompagnée de Nine. Je suis tout émue de rencontrer Margaud, car j'aime ses vidéos d'amour, et même si je suis prise d'une timidité affligeante, elle est gentille et naturelle.


16 h ~ Nous retrouvons ensuite Saefiel, Fanny, Bouchon et Erell sur le stand, avec qui nous papotons longuement. J'ai même droit à la danse du poulpe promise, exécutée rien que pour moi ! L'un des grands moments du salon. Au bout d'un (long) moment, je percute que j'ai totalement zappé la dédicace de Cathy Cassidy, que je mets sous le coup de l'émotion due à Tchoupi.

16 h 40 ~ Je remonte pour finir mon tour du premier niveau et je craque chez Michel Lafon, dont le staff est très sympathique, pour Le Pays des Contes de Chris Colfer. Je file ensuite en vitesse chez Nathan et miracle, la file n'est pas très longue pour Les filles au chocolat ! Je rencontre ainsi Cathy Cassidy, adorable, qui a la gentillesse de me dire que j'ai un très beau prénom et me demande même : « Are you French ? », me félicitant au passage pour mon anglais. Moment de fierté ! Bref, je repars toute contente de cette jolie rencontre, je fais un bisou à ma Mélissa d'amour qui sue sang et eau chez Nathan (si, cette information est capitale) et je redescends au rez-de-chaussée pour la dédicace de Cindy au stand Gulf Stream.


17 h 15 ~ Je retrouve ensuite ma chère Agnès Marot sur le stand de Gulf Stream pendant que je patiente dans la file d'attente (c'est que madame Van Wilder est très demandée ! ☺︎) et nous papotons pas mal boulot, perspectives d'avenir, Secret des Bois-Noirs et compagnie. Comme toujours, c'est un plaisir de discuter avec Agnès, et j'apprends tout plein de belles choses auxquelles elle prendra part dans les mois à venir (suspense !). Vient ensuite mon tour et Cindy me fait une très belle dédicace avec son joli tampon en forme de flocon. Je lui dis au revoir à regret, et je m'apprête à faire une dernière déambulation avant de partir.


18 h 15 ~ Je retrouve par hasard Saefiel, Fanny, Erell et Bouchon au stand Delcourt, et après avoir encore papoté, je fais une petite photo avec ma chouette préférée et je leur dis adieu. Il est temps pour moi de rentrer, chargée de mes innombrables sacs, les jambes en coton, les pieds en compote, le dos meurtri et les mains en feu. Mais heureuse comme jamais.

✳︎

Vous l'aurez compris, cette journée a été incroyablement intense et pleine d'émotions grâce à ces superbes rencontres ! Comme je l'avais prévu, je n'ai pas pu honorer tout le programme que j'avais concocté, mais j'ai réussi à faire dédicacer tous les livres que j'avais emportés et c'est déjà une sacrée victoire. J'ai eu la chance de rencontrer de grands auteurs, comme Joseph Delaney, ainsi que de retrouver ceux qui sont chers à mon cœur (une pensée pour Cindy et Agnès), et surtout, de rencontrer des blogueuses que j'apprécie énormément et qui ont illuminé ma journée. Merci les filles pour ces moments emplis de bonne humeur et de simplicité !


Finalement, j'ai été extrêmement sage en termes d'acquisitions livresques, avec seulement six achats. En effet, j'ai préféré acheter des albums et des bandes dessinées plutôt que des romans vers lesquels je me dirige naturellement en librairie. C'était l'occasion de découvrir des tas d'autres choses, et ç'a été une belle réussite de ce côté !
En écrivant ce compte-rendu long comme une tartine de Nutella, je sens déjà la nostalgie poindre le bout de son nez, et je n'ai qu'une hâte : retrouver tout ce beau monde l'année prochaine !

17 commentaires:

  1. Chère Flora de mon coeur que j'aime, prompt rétablissement <3 <3 (vu que j'ai lu que ces quelques heures dans la surchauffe de Montreuil t'avaient laissé un microbe au passage!) Je suis (again) morte de rire en lisant ton anecdote sur Tchoupi ^^
    Ravie de t'avoir revue, d'avoir pu discuter un peu avec toi - même si je vais sacrément bouder saefiel pour la danse du poulpe que je n'ai pas vue !!!! - et d'avoir pu te laisser quelques mots :-)
    Gros bisous (non contagieux!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohh, merci ma chère Cindy des neiges, ton petit me fait super chaud au cœur ! Ah, Tchoupi fut un grand moment ! ^^ Je prie pour son salut, le pauvre...
      Ça m'a fait un plaisir fou de te revoir et de partager ces moments avec toi (moi qui pensais ne te voir qu'à la dédicace, j'étais heureuse de pouvoir discuter plus longuement) ainsi que ce pouf de Michel Lafon ! :D Pour la danse du poulpe, je comprends ta déception, c'était de toute beauté, héhéhé. Ça mérite vengeance, n'est-ce pas ? ^^
      Repose-toi bien aussi après ces deux jours bien chargés et à très bientôt j'espère ! ♥

      Supprimer
    2. hu hu pour la vengeance... mais ce n'est pas une mauvaise idée ;)

      Supprimer
  2. Honnêtement, je pense que tu es TRÈS en dessous de la vérité quand tu dis que ta température corporelle a atteint celle du Vésuve. Je te soupçonne même de sous-estimer tout cela pour ne pas nous faire peur !
    En tout cas, merci infiniment d'avoir eu une pensée pour moi devant Joseph Delaney (j'me doutais un peu qu'il n'y aurait pas de marque-page, snif). J'espère venir l'an prochain (qui sait, on arrivera peut-être à se voir en vrai... un jour ?).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha, en effet la liquéfaction pure et simple n'était pas loin. Mais c'était tout de même moins pire qu'à l'inauguration, où j'ai cru rendre l'âme.
      Raaah, je suis tellement navrée de ne pas avoir pu te prendre un petit marque-page de la plume de Delaney ! Comme une idiote, je n'ai pas pensé à en fabriquer un moi-même, idée qui vient de me percuter à l'instant. Je voulais t'écrire un petit mail d'ailleurs, mais ayant été prise de grippe subite, j'ai oublié de le faire... :( En tout cas, j'espère bien te voir l'an prochain, en croisant les doigts pour que ça marche cette fois !

      Supprimer
    2. J'avais pensé à t'envoyer un truc maison aussi, mais au moment où j'ai eu l'idée... c'était trop tard !
      Remets-toi bien, en tout cas ! (Il y a deux ans, j'étais allée à l'inauguration... en manches longues. Fatal error).

      Supprimer
  3. Superbe compte-rendu, bien détaillé et tout et tout ! :) J'ai été ravie de te rencontrer <3 Ta dédicace des Carnets de Cerise est très jolie mais ma foi je n'ai pas eu la patience d'attendre autant ^^. Le pays des contes est génial, tu as bien fait de l'acheter. Bon rétablissement et plein de bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah, ça m'a fait très très plaisir de te rencontrer également, j'ai eu beaucoup de chance de tomber sur votre joli trio dès le matin et de pouvoir autant papoter avec vous ! Je comprends ton manque de patience pour Les Carnets de Cerise, il fallait de la motivation... ^^ Cela dit, vous avez eu votre dose d'attente avec vos nombreuses dédicaces d'illustrateurs, j'admire votre dévouement. Et tu me donnes encore plus envie de me plonger dans Le Pays des contes, chouette !
      Merci infiniment et je t'envoie plein de bisous aussi, j'espère qu'on se reverra vite ! ☺︎

      Supprimer
  4. J'étais super contente de te voir et d'avoir un peu de temps pour discuter ! *Happy*
    Beau compte-rendu, comme toujours, ça permet de prolonger la magie <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Viii, moi de même ma chère Agnès, c'est toujours un énorme bonheur de te voir et de pouvoir papoter en ta compagnie ! D'autant plus qu'avec le monde de fou qu'il y avait, j'étais sûre de te rater... C'était donc le destin, héhéhé. À très vite, j'espère ! ♥

      Supprimer
    2. J'avoue que vu mon programme je n'y croyais qu'à moitié, mais tu es tombée pile au bon moment ! Le destin, comme tu dis :)

      Supprimer
  5. Mooooooh que j'aime ce compte-rendu :3 Chère Flora, j'ai été ravie, que dis-je, RAVIE ! de te rencontrer enfin <3 Et je reste sur ma position : Tchoupi devait au moins porter un caleçon, pour éviter les frottements. Pauvre de lui !
    Quoi qu'il en soit... Cette édition fut épique, et tout comme toi, j'ai hâte de remettre ça. Allez, l'année prochaine, nouveau challenge : ne pas bousculer un seul enfant sur le salon. J'y crois ;)
    Tes acquisitions... *_* Beau, tout ça :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nééééééééé ♥ Rah, ça m'a fait un plaisir gigantesque de rencontrer enfin la fameuse Bouchon ! Et je dois dire que je n'ai pas été déçue, tu m'as bien fait rire ! Notamment pour le pedo-bear et Tchoupi, qui resteront dans les annales. :D
      Mouhahaha, ne pas bousculer un seul enfant l'année prochaine ? C'est encore plus fou que le challenge 0 achats ! Le défi est TRÈS ambitieux... ☺︎
      Vivement l'année prochaine !

      Supprimer
  6. Tchoupi peut-être nu dans son costume... Merci pour l'image, looooool !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le plaisir est pour moi, Caro, héhéhé ! ☺︎

      Supprimer
  7. Ok, donc hier j'ai commencé à lire ton billet... à écrire mon commentaire. Je suis partie faire autre chose et ne suis pas revenue :D (bravo, moi)
    Je disais donc que je n'avais pas lu ton billet programme car j'ai eu une coupure internet ;)
    Ma foi, 15 minutes de retard, c'est le quart officiel, rien de dramatique.
    Waouh deux heures d'attente... cela valait le coup :) Je pense aussi qu'une dédicace de Lacombe est légèrement utopique :P Si j'ai bien aimé Ce qui nous lie, j'ai été déçue par Les stagiaires, snif.
    Oh zut pour le marque-page :( Mais Delaney, c'est quelque chose ! Du coup, tu as attendu combien de temps ? Ahah, Tchoupi, star incontestée. Mon petit frère l'adorait (bon, il a 23 ans maintenant). Oh yeah, tu parles donc un anglais impeccable, super ! En plus tu as rencontré tout plein de bloggeuses, chouette (l'anecdote avec Justine est marrante)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouhahah, tu me fais rire ! Je t'avoue que ça m'arrive aussi parfois de commencer un commentaire, faire autre chose, et puis zapper et fermer la fenêtre. ^^
      Vi, Delaney, c'était assez impressionnant ! J'ai dû attendre même pas deux minutes, tu te rends compte ? C'était incroyable, je n'en reviens toujours pas. Et après moi, il est resté tout seul quelques minutes. Unbelievable.
      Avoue, 23 ans ou pas, ton frère est méga jaloux de ma rencontre avec Tchoupi ! ^^
      Contente que le compte rendu t'ait plu et des bisous ma chère Acr0 ! :)

      Supprimer