mardi 16 décembre 2014

Les Carnets de Cerise, Joris Chamblain & Aurélie Neyret plongent dans Le Livre d'Hector


C'est les vacances ! Pour Cerise l'enquêtrice, c'est le moment rêvé pour s'adonner à son activité préférée : observer les gens et imaginer tout plein d'histoires à leur sujet. Alors, quand elle découvre une vieille dame toute triste qui sort de chez elle tous les mardis à 15 h avec le même livre sous le bras, la curiosité de la fillette est piquée au vif. Pour découvrir l'énigmatique secret de cette nouvelle « Madame Mystère », Cerise est prête à tout, peut-être même au détriment des amitiés qui lui sont si chères…


Cerise, c'est ma chouchoute, ma petite bande dessinée réconfort, celle que j'aime savourer tranquillement sous un plaid douillet, en dégustant un gâteau de mon enfance et un thé bien brûlant. J'avais eu un énorme coup de cœur pour sa première aventure, Le Zoo pétrifié, qui m'avait à la fois surprise et émerveillée par son originalité et sa magie. Je me suis donc jetée jalousement sur le deuxième volume, Le Livre d'Hector, à la couverture si ensorcelante, surexcitée à l'idée de retrouver ma petite rouquine et de découvrir une nouvelle aventure pleine de mystères. Si l'aventure en question est plus longue à prendre son envol que celle du premier tome, on retrouve les pages si mignonnes du nouveau carnet de Cerise, avec son écriture d'enfant, ses petits dessins dans la marge et les photos qu'elle scotche maladroitement. Instantanément, la magie opère, et j'ai replongé dans l'univers de l'enquêtrice en herbe avec délice.


Toutefois, cette nouvelle aventure ne promet pas seulement des moments joyeux, car Cerise se heurte vite au tempérament de feu d'Erica et à la déception de ses proches, vexés d'être délaissés au profit de ce nouveau mystère. La gaieté du quotidien de Cerise s'évapore ainsi bien vite, et c'est peut-être ce côté tristounet qui m'a moins emballée, car s'il est loin d'être inintéressant, Cerise découvrant qu'elle peut faire de mauvais choix et se mettre à dos les gens qu'elle aime, il est venu alourdir mon petit cœur qui souhaitait avant tout retrouver l'émerveillement du premier tome, si lumineux. Dans Le Livre d'Hector, l'histoire qui se tisse autour de la nouvelle Madame Mystère est teintée de tristesse et des fantômes du passé, mais n'en est pas moins passionnante. On découvre les habitudes étranges et le contenu de ce livre énigmatique avec la même émotion qu'à l'égard du zoo de Michel, et la révélation finale, extrêmement touchante, vient finalement apporter cette touche de magie si caractéristique du premier tome et que je brûlais de retrouver. Le monde de Cerise est donc toujours empli de douceur et mignon à croquer, comme une jolie pomme d'amour.


De leur côté, les illustrations d'Aurélie Neyret sont toujours aussi merveilleuses et n'ont rien perdu de leur si belle douceur. On y retrouve les tons chauds de l'été, qui entremêlent le rouge, l'orange et le rose dans un joli camaïeu. Sa Cerise est toujours aussi vivante et expressive, lovée dans son petit univers chaleureux comme un cocon. Comme j'aurais aimé avoir une chambre aussi adorable que la sienne ! Aurélie Neyret s'est par ailleurs amusée à disséminer des petits clins d'œil au premier tome sur quelques planches, de petites attentions qui aiguisent notre curiosité et nous poussent à scruter minutieusement chaque détail à la recherche de trésors inattendus !

Ainsi, même si je n'ai pas retrouvé la même magie du Zoo pétrifié, j'ai pris un énorme plaisir à accompagner Cerise dans cette deuxième aventure pleine de tendresse et d'émotion, qui m'a encore une fois beaucoup attendrie. Cette petite rouquine a décidément une place spéciale dans mon cœur, et après avoir refermé Le Livre d'Hector, elle me manque déjà, comme une vieille amie d'enfance. Je trépigne donc littéralement d'impatience à l'idée de retrouver son fabuleux petit univers dans un nouveau trésor…

Le Livre d'Hector (Les Carnets de Cerise, T. 2), Joris Chamblain et Aurélie Neyret.
Soleil Productions, collection Métamorphose, 2013, 80 pages.

4 commentaires:

  1. Oh voilà une bien belle chronique :) Chouette dédicace.
    Il faudrait que je m'y plonge !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhh, et comment ma chère Acr0, je suis sûre que tu adorerais Cerise ! Cette série est tout simplement merveilleuse. Je n'ai rien d'autre à dire.

      Supprimer
  2. (J'aime tellement la mise en page de tes articles <3)
    Je crois avoir un peu moins aimé ce 2e tome, comparé au premier. Mais c'est vrai que ces BD sont des perles. J'adore Cerise et les couleurs des illustrations sont toujours magnifiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Ooh, merci ! ♥)
      Ah, ton avis me rassure, car j'avais peur d'être la seule à avoir trouvé ce deuxième tome un tout petit peu en-deçà du premier. Il reste tout de même magnifique et très poétique, mais mon petit doigt me dit que le troisième tome vient redonner le coup de magie tant attendu ! :)

      Supprimer