dimanche 7 décembre 2014

Les Carnets de Cerise, Joris Chamblain & Aurélie Neyret dévoilent Le Zoo pétrifié


Le truc de Cerise, c'est les histoires. Du haut de ses dix ans et demi, elle rêve de devenir romancière et noircit les pages d'un carnet que sa mère lui a offert dans le but d'aiguiser sa plume. Au fil de ses escapades en compagnie de ses copines Line et Erica, elle surprend un homme étrange et énigmatique sortant de la forêt, couvert de peinture des pieds à la tête. Il n'en faut pas plus pour enflammer l'imagination de la petite enquêtrice en herbe et le trio va dès lors tenter de percer à jour le secret du surnommé « Monsieur Mystère »…


Cela faisait belle lurette que la petite Cerise m'intriguait, avec sa couverture belle comme un cœur et cette atmosphère si singulière. Ainsi, lorsque j'ai appris que l'auteur et l'illustratrice étaient tous deux présents au Salon du livre jeunesse de Montreuil, l'occasion était trop belle pour ne pas la saisir au passage et j'ai enfin plongé mon petit nez dans l'univers fabuleux des Carnets de Cerise. Après avoir englouti ce premier tome d'une traite, j'en ressors… émerveillée comme une gosse !

Ouvrir les Carnets de Cerise, c'est plonger dans un autre monde, douillet et chaleureux comme un cocon, celui d'une petite fille qui rêve de devenir écrivain et qui trace de ses doigts encore maladroits les folles histoires qu'elle imagine. Dès la première planche, j'ai été charmée par l'aspect graphique si authentique du carnet de notre héroïne, de pouvoir observer sa plume d'enfant, ses collages, ses photos, ses petits dessins dans les marges et les autres mille détails imaginés par la si talentueuse Aurélie Neyret et que j'ai patiemment scrutés afin de n'en rater aucune miette. L'étonnante personnalité de Cerise s'étale sous nos yeux, avec la vivacité et la malice qui la caractérisent, avant que les pages de son carnet ne laissent place à la bande dessinée qui retrace ses aventures.


D'emblée, j'ai été séduite par ce mélange original, qui donne à ce petit bijou une saveur incroyablement authentique, et mon cœur s'est ensuite davantage emballé devant la beauté des illustrations d'Aurélie Neyret, dont les merveilleux tons d'automne marient le pourpre, le brun et l'ambre, rehaussés d'une luminosité extrêmement chaleureuse. Dans le monde de Cerise, on se sent bien, comme chez soi. C'est sans compter sur la petite bouille à croquer de Cerise et de ses amies Line et Erica, aux visages ronds et délicieusement expressifs, qui ont réussi à capturer mon affection sans le moindre effort.

Toutefois, l'âme de ce premier carnet ne réside pas seulement dans la beauté douce et chaude des illustrations, mais se niche également dans l'histoire échappée de la plume de Joris Chamblain et qui épouse si bien le style d'Aurélie Neyret. Guidée par l'auteur, Cerise nous entraîne ainsi au cœur de la forêt de son village de campagne, où les trois copines ont bâti une merveilleuse petite cabane dans un arbre — le rêve de tous les enfants ! — et d'où elles espionnent un étrange monsieur quittant la forêt recouvert de peinture. Poussée par la curiosité et le goût de l'aventure, notre petite Sherlock Cerise va mener l'enquête et découvrir une histoire étonnante qui, je l'avoue, m'a très agréablement surprise. Je pensais en avoir deviné très vite le ressort, mais force est de constater que j'ai bien été flouée ! Je préfère donc ne pas trop en dire, car il est délicieux de se laisser surprendre par la beauté et l'émotion qui se dégagent de ce « Monsieur Mystère », qui a touché ma sensibilité. Finalement, j'ai trouvé ce Zoo pétrifié surprenant, poétique et si bien trouvé que je ne peux m'empêcher d'éprouver une pointe de déception en pensant qu'il ne s'agit que d'un monde imaginaire…


Cerise et moi, ç'a donc été un fabuleux coup de foudre. C'est une bande dessinée intelligente, émouvante, drôle, ludique, originale et mignonne comme tout. L'ouvrage est de toute beauté, les pages du carnet de notre héroïne s'alternant avec la bande dessinée afin de créer un ensemble disparate mais très dynamique, et le lecteur a même la possibilité de sortir ses crayons de couleurs et de tracer ses propres dessins à la fin. Car comment ne pas avoir envie de noircir ses propres carnets après une première aventure aussi alléchante ? Avec Le Zoo pétrifié, Aurélie Neyret et Joris Chamblain signent ainsi une petite merveille emplie de douceur, d'humour et d'émotion, qui se dévore comme un délicieux bonbon à la saveur de notre enfance.

Le Zoo pétrifié (Les Carnets de Cerise, T. 1), Joris Chamblain et Aurélie Neyret.
Soleil Productions, collection Métamorphose, 2012, 80 pages.


16 commentaires:

  1. Ho, ça a été un gros coup de cœur pour moi aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, bah c'est fou ça, je ne savais pas ! ☺︎ Mais ça ne m'étonne pas, cette bande dessinée est une petite merveille ! ♥

      Supprimer
    2. Il faut que je lise la suiiiite ! Mes copines, l'an dernier, ont hésité entre m'offrir La Quête d'Ewilan et celle-là (et comme je suis méga-fan de Bottero, ça a été La Quête). Un jour, on voit Les Carnets de Cerise en vitrine et je dis à haute voix : "Ho, cette BD, quelle merveille !". C'est là que ma copine m'a dit : "Haha, alors on ne se serait pas trompées en te l'offrant !". Mes copines lisent peu, et je me suis dit que, quand même, cette BD mettait tout le monde d'accord !

      Supprimer
  2. J'adore les dessins, ils sont trop mignons ! Pas sûr que je me laisse tenter pour autant, les bandes dessinées c'est tellement c'est vite lu que j'ai pas envie d'y mettre une vingtaine d'euros. Mais si jamais je la croise en bibliothèque je n'hésiterai pas ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rah oui, ils ne sont pas adorables, ces dessins ? ☺︎ Je fonds devant ! En revanche, c'est sûr que les bandes dessinées représentent un investissement, celle-ci est un peu moins chère que la moyenne (15 euros) et vu la beauté de l'objet, je suis ravie de l'avoir sur mes étagères. Mais la bibliothèque est l'alternative idéale, j'espère que tu la trouveras !

      Supprimer
  3. Ça me donne envie de la découvrir cette BD tout ça ! :)
    Ps : La dédicace est adorable ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, mais oui, Liphéo ! C'est une petite perle à découvrir, alors je ne peux que te conseiller de craquer sans hésiter. :)

      Supprimer
  4. Bon c'est à présent certain, je vais aller à la librairie, me l'acheter, et dévorer cette bd. Je ne vois pas ce que je pourrais faire d'autre ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouhahaha, quel délicieux programme. ☺︎ C'est une décision très sage, je suis sûre que tu ne la regretteras pas ! Bonne lecture et joyeuse découverte du monde de Cerise !

      Supprimer
  5. Je le veuuuuuuux !!
    Je l'ai rajouté à ma liste au Père Nowel, parce que c'est pas possible, hein :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mooooh, comme tu as bien fait ! ♥ Je ne peux que saluer ce merveilleux choix, j'espère que Papa Noël se montrera généreux ! :D

      Supprimer
  6. Donc, j'ai du retard :D Je lis cette chronique après le tome 2 (biiiiien). Oh la belle dédicace :) Et j'ai envie de redire que c'est une belle chronique, car c'est vrai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhéhé, tu m'as bien fait rire ! Je reste gaga devant la dédicace, j'en suis encore tout émue de l'avoir et me voilà ravie si ces deux chroniques te donnent envie de tenter l'aventure ! M'est avis que tu ne serais pas déçue du voyage... (Je dis ça, je dis rien. Mouhahaha.)

      Supprimer
  7. J'ai adoré cette BD, même si ça a été laborieux pour moi de la lire ... Je l'ai acheté au Festival de la BD à Angoulême, et toute contente je me la réservais pour la lire sur le trajet du retour. Sauf qu'une dame du train n'en a pas décidé ainsi et m'a raconté sa vie pendant touuuuutes les 4h de trajet, le fait que je lise ne l'a absolument pas freiné, bon ça fait un souvenir on va dire xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh, tu l'as acheté cette année à Angoulême ? Tu as pu avoir une dédicace ? Visiter l'exposition dédiée à la série ? Avalanche de questions, bonjour ! ^^
      En revanche, sympa ton expérience de lecture en effet... Rah, cette petite dame n'avait donc pas de manières. Tu n'en as que plus de mérite ! (Finalement, cette anecdote peut faire écho au T2, tu verras, c'est rigolo !)

      Supprimer
    2. Non je l'avais acheté l'année dernière, malheureusement je n'ai pas eu de dédicace, il y avait trop de monde et comme on a voulu aller à des conférences, etc, on a dû abandonner l'idée ^^ Peut-être lors d'un autre salon :) Je ne suis pas allée à Angoulême cette année par contre (j'ai consacré mes sous à l'expo Harry Potter ahah :p ), mais ça m'aurait vraiment plu de voir cette expo sur Les carnets de Cerise, je sais que j'aurais craqué pour les deux autres albums à coup sur, le troisième est tellement beau, j'en bave d'envie !
      Ahah, oui comme elle avait l'air gentille moi je lui répondais, je pensais qu'elle ne me dirait que 2-3 trucs, maintenant je connais même les problèmes de box internet de ses voisins, c'est dire... xD

      Supprimer