samedi 10 mai 2014

Fêtes de Jeanne d'Arc 2014 ~ Orléans parée de sa cape médiévale

Damoiseaux & damoiselles,

Si le 8 mai était voué à la célébration de l'achèvement de la Seconde Guerre mondiale, c'était aussi l'occasion de fêter une autre victoire, celle de la libération d'Orléans par la célèbre Jeanne d'Arc, peut-être un peu oubliée dans le reste de nos contrées françaises.


Comme les années précédentes, la ville d'Orléans s'est ainsi parée de ses plus beaux atours afin de rendre hommage à sa dame préférée tout au long des dix journées qui lui étaient pleinement consacrées. L'édition de cette année deux mille quatorze se tenant du vingt-neuf avril au neuf mai, les festivités s'annonçaient fort alléchantes. Au programme : commémoration de l'entrée de Jeanne d'Arc à Orléans, fête médiévale avec jeux médiévaux et combats guerriers, concerts, sons et lumières sur la cathédrale, set électro, défilés, et enfin, cerise sur le gâteau, le marché médiéval. Beaucoup de joyeusetés en perspective !

Le marché médiéval, au rythme des danses...

Faute de pouvoir assister à l'ensemble des festivités, j'ai chevauché l'Intercités et débarqué à Orléans le dernier jour de fête afin de découvrir le fameux marché médiéval. Situé au cœur d'un joli cloître avec vue sur la cathédrale, le marché réunissait plus d'une centaine d'exposants venus de tout le pays et même d'Europe. Au son de musiques médiévales originales (produite notamment sur des ustensiles de métal), le marché proposait des étals d'une grande variété, entre lesquels des groupes costumés dansaient allègrement. Ambiance médiévale garantie !

Bijoux et vêtements médiévaux
Stand de victuailles
Impossible de résister au délicieux fumet des tavernes qui offraient des mets de jadis et des boissons non moins d'époque, hypocras et hydromel coulant à flots. De nombreux producteurs locaux étaient également présents pour faire découvrir leurs produits et leurs spécialités : pains, fromages, miels, épices, encens et compagnie, il y en avait pour tous les goûts.

Même à Orléans, A mon seul désir est avec moi... (Clin d'œil à ma chère Constance !)
Stand d'épices, encens et thés

Néanmoins, malgré la satisfaction de mon ventre, j'ai été encore davantage attirée par les nombreux étals d'artisans, qui proposaient des articles réalisés à la main d'une incroyable qualité.
Même si aucun ne peut détrôner le merveilleux A mon seul désir, que je servirai loyalement jusqu'à mes derniers jours, les stands de bijoux étaient de petites mines d'or, et je dois dire que j'ai été admirablement sage. Incroyable, mais vrai ! Car comment résister à ces innombrables diadèmes, torques, bijoux d'ambre et de pierres diverses ? Je vous mets au défi de revenir les mains vides... J'ai pour ma part succombé à un magnifique pendentif en forme d'arbre, et j'ai dû me faire violence afin de ne pas dévaliser ce très beau stand, tenu par un Breton à l'allure de magicien et d'une grande gentillesse (le pauvre ayant cédé à nos caprices et interminables essayages...).

Voyez vous-même, le choix ne manque pas sur les stands de bijoux...

Stand de l'Atelier des chimères
Puis, nous avons fait un détour par le stand de la boutique orléanaise l'Atelier des chimères, où nous avons longuement discuté avec le gérant aussi adorable que bavard, et qui proposait des articles très divers : travaux d'artisans, objets de décoration médiévale, bronzes, produits dérivés du Seigneur des Anneaux et de Harry Potter, mais aussi des bijoux originaux, réalisés par la créatrice de talent, Mélanie Michau. 
Sans oublier les nombreuses armes, costumes et accessoires de cuir...



De nombreux autres artisans travaillaient le cuir, mais nous avons néanmoins eu un coup de cœur pour l'un d'entre eux, celui du Temps des peaux. Entre la maroquinerie, les ceintures, les corsets (ma plus grande peine de cœur...), les diadèmes, les boucles d'oreilles et les bracelets, comment ne pas tomber en amour ? J'ai cédé à deux magnifiques bracelets de cuir, et j'ai dévoré des yeux une somptueuse ceinture ouvragée de feuilles d'un rose mêlé de violet, hélas hors de portée de ma modeste bourse... Un nom à retenir (et une boutique à visiter, ici).

Stand Le Temps des peaux
Le Temps des peaux, détail

L'Atelier du Grimoire
Enfin, puisqu'il m'est impossible de ne pas papoter de bouquins, je tiens à saluer l'admirable travail de l'Atelier du Grimoire, dont les livres en bois reliés de cuir et décorés à la main, semblant sortir tout droit de contes de fée, étaient simplement splendides (et à un prix abordable, compte tenu du travail demandé !).


Sous un soleil clément, la découverte du marché médiéval et de la ville d'Orléans a donc été une expérience diablement réjouissante, et c'est avec un grand plaisir que j'y retournerai l'année prochaine, pour le 586e anniversaire de la libération de la ville...


585e fêtes de Jeanne d'Arc d'Orléans
Du 29 avril au 9 mai 2014
Site officiel de l'événement

3 commentaires:

  1. Ohhh ! Les tapisseries de la Dame à la Licorne sont décidement partout ( et je m'en réjouis vivement ) Merci pour ces belles images !

    Une chronique bien plus qu'alléchante et émoustillante pour la "médiéviste en herbe" que je suis ^^

    Et de vous remercier chaleureusement de votre fidélité à la boutique, car je constate en effet qu'il y avait matière à succomber parmi toutes ces merveilleuses tentations de bijoux ( et autres )

    Un vrai régal pour les yeux ... Il a du être difficile de rester "sage" effectivement ^^

    Finalement, peut-être est ce mieux de ne pas avoir participé à cette fêtes de Orléans, car je crains que mon porte monnaie n'y suffise pas ... me connaissant, j'aurais voulu tout ramener !


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii, n'est-ce pas là un signe du destin que de me retrouver face à ces tapisseries bien connues ? :) Je ne crois pas en une coïncidence, héhé.

      Je suis ravie que ce petit aperçu vous ait donné envie, c'était un rendez-vous hautement sympathique (et avec le soleil qui allait avec, que demander de plus ?) auquel je retournerai avec un immense plaisir ! En espérant vous y croiser l'année prochaine... ?

      Il est vrai que cela représente un petit budget, en revanche, car même avec toute la bonne volonté du monde, il est impossible de ne pas craquer...
      Dans tous les cas, n'ayez aucune inquiétude, je vous reste loyale envers et contre tous :D

      Supprimer
  2. Sachez que votre Loyauté ( non pas que j'en doutais d'ailleurs ) me va droit au coeur ! Et de vous tirer ma révérence avec beaucoup de respect et de déférence ( si ce n'est plus ^^ )

    RépondreSupprimer