lundi 16 décembre 2013

10e Rencontres de l'Imaginaire, la fantaisie s'invite à Sèvres


Samedi 14 décembre, les 10e Rencontres de l'Imaginaire se sont emparées de la ville de Sèvres (Hauts-de-Seine), le temps d'une journée fort remplie dédiée aux amateurs de science-fiction, de fantasy et de fantastique. A l'occasion de cette nouvelle édition qui avait comme invité d'honneur Wojtek Siudmak, trois bâtiments étaient réquisitionnés, avec une salle dédiée aux rencontres et aux dédicaces, une autre pour les conférences et les débats, et deux expositions à la médiathèque de la ville. Un programme riche et varié pour tous les goûts ! Sans oublier la remise du prix ActuSF de l'uchronie au lancement de la journée.
Pour vous faire une idée plus précise de ce rendez-vous aux multiples visages, vous pouvez retrouver le dépliant ici.
Pour ma part, c'était la première fois que j'y mettais les pieds et ce fut donc une agréable découverte. Je m'y suis rendue principalement pour les rencontres d'auteurs, et j'ai pu dénicher quelques dédicaces inspirées — l'occasion de frimer un peu avec les photos que j'ai prises ci-dessous ! Et il y avait de quoi se repaître, les auteurs étant très nombreux et les domaines littéraires variés.

La frénésie a commencé dès le premier stand, où j'ai craqué pour le roman La Vampire de Paul Féval, qui n'a malheureusement pas pu me le dédicacer puisqu'il est mort depuis plus d'un siècle... Puis, j'ai rencontré Hervé Jubert qui m'a signé le premier tome de la trilogie Morgenstern que j'avais acheté il y a peu. Il m'a accueillie avec un « Vous verrez, c'est bizarre » assez intrigant et une curieuse dédicace qui m'a donné encore davantage envie de découvrir son ouvrage... Mais vous en saurez plus quand j'aurai lu ladite bizarrerie. Puis, direction Fabrice Colin, toute fière avec mon exemplaire des Confessions d'un automate mangeur d'opium, suivi de Patrick McSpare pour Comtesse Bathory, un moment très agréable avec cet auteur fort sympathique, qui prend le temps de discuter et de s'intéresser à ses lecteurs. Bien sûr, il était aux côtés d'Olivier Peru, et à force de plaisanter, j'ai fait un petit détour par la librairie pour me faire dédicacer le premier tome des Haut Conteurs. Ces deux auteurs sont vraiment adorables et je ne parle pas de la précision de leur coup de crayon... J'exulte devant mes petits chefs-d'oeuvres ! Mais patience, je partagerai bientôt mes petits trésors avec vous lorsque je découvrirai les livres en question. Enfin, la malédiction a encore frappé puisque j'ai cédé à la tentation : arrivée avec deux livres, je suis repartie avec trois de plus. Mais j'ai de jolis mots et dessins avec, alors ça valait le coup !


Les 10e Rencontres de l'Imaginaire sont terminées, hélas, mais vous avez encore quelques jours pour profiter des expositions avant les fêtes. Faites-vous plaisir !

2 commentaires:

  1. Oh ton montage est fort sympathique :) je ne t'aurai effectivement pas cru si tu étais revenu avec une dédicace de Féval (bien qu'il a dit dû en dédicacer quelques uns, même si c'était pratiqué moins courante). On suppose au vu de ton bilan positif, que tu y retourneras l'année prochaine, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, c'est fort dommage pour la dédicace de Féval... Dans une autre vie ou dimension, peut-être ! :)
      En tout cas, j'y retournerai volontiers l'année prochaine, c'était vraiment un petit rendez-vous sympathique !

      Supprimer